quels animaux mangent les hiboux ? (quand le prédateur devient la proie) les oiseaux du monde

Grâce à leur vol silencieux et à leurs puissantes serres, les chouettes adultes se retrouvent rarement dans l’assiette de quelqu’un. En fait, les hiboux se trouvent généralement au sommet de la plupart des chaînes alimentaires et n’ont pas beaucoup de prédateurs naturels. Quel animal mange les hiboux alors ? La réponse pourrait vous surprendre. 

Les hiboux sont eux-mêmes des prédateurs, et ils se nourrissent de plus d’un maillon de la chaîne alimentaire ( 1 ). Les hiboux adultes sont rarement sensibles à d’autres prédateurs, mais blessés, ou les bébés hiboux (chouettes) peuvent devenir la proie d’une variété d’autres animaux, y compris les hiboux eux-mêmes ! Lisez la suite pour savoir quels animaux mangent les hiboux et les autres prédateurs des hiboux.  

Si les chouettes sont devenues un problème, alors lisez comment se débarrasser des hiboux en toute sécurité.

Quels animaux mangent les hiboux ?

Les hiboux ont-ils des prédateurs ? Les hiboux adultes ne sont généralement pas la proie d’autres animaux pour se nourrir, même si ce n’est pas toujours le cas pour leurs petits. Les bébés hiboux, ou chouettes comme on les appelle, peuvent être la proie de n’importe quel prédateur qui se nourrit dans le nid, comme les belettes, les chats rôdeurs (grands et petits), les moufettes et les ratons laveurs, pour n’en citer que quelques-uns. 

Les œufs et les chouettes sont un régal pour toute une série d’animaux qui mangent des œufs et des oisillons, comme les opossums, les renards et même les corbeaux. Les prédateurs de chouettes se concentrent souvent sur les jeunes et les faibles afin de maximiser leurs chances de réussite à la chasse. 

Bien qu’elles ne soient pas la cible de nombreuses chasses, les chouettes adultes peuvent néanmoins se retrouver victimes. Les éperviers, les aigles et même d’autres hiboux peuvent parfois s’attaquer aux chouettes, mais cela naît généralement d’un conflit territorial. Les conflits de territoire avec d’autres oiseaux de proie tels que les faucons, les corbeaux, ou même d’autres chouettes peuvent entraîner des blessures ou la mort. 

Avec le développement humain croissant et la destruction de l’habitat, de plus en plus d’oiseaux se disputent les mêmes ressources, ce qui rend les conflits territoriaux presque inévitables. Une menace pour de nombreuses chouettes

Les faucons mangent-ils les hiboux ?

Les hiboux sont de formidables oiseaux de proie à part entière, mais cela ne signifie pas qu’ils sont immunisés contre les attaques d’autres oiseaux de proie comme les faucons. En tant que prédateurs, les faucons et les hiboux sont tous deux perchés au sommet de la chaîne alimentaire des oiseaux, et les combats ou les disputes entre eux sont souvent de nature territoriale plutôt que prédatrice. Grâce à leur vol silencieux et les prouesses générales, les hiboux sont rarement défiés par les faucons, car il est plus facile pour eux de chercher d’autres territoires plutôt que de se battre. 

Les renards mangent-ils les hiboux ?

Les renards seraient facilement blessés par les serres acérées et puissantes de la plupart des hiboux, et les hiboux n’hésiteront pas à les attaquer si la situation l’exige. Mais les mammifères rôdeurs font souvent un travail de courte haleine sur les nids non surveillés, et les renards ne font pas exception à la règle. Les renards profitent des nids non surveillés pour consommer à la fois les œufs et les chouettes.

Les ours mangent-ils les hiboux ?

Les hiboux étant présents partout dans le monde et dans de nombreux habitats, leurs territoires chevauchent ceux de nombreux autres grands prédateurs tels que les ours. Des mouvements rapides et habiles empêchent probablement les hiboux d’être une source de nourriture importante pour la plupart des ours, mais cela ne signifie pas que des altercations n’ont pas eu lieu. Les hiboux défendent agressivement leurs nids et sont connus pour chasser les grands prédateurs comme les ours noirs ( 2 ). 

A lire également : 12 conseils simples pour attirer les hiboux dans votre jardin

Parfois, les hiboux mangent d’autres hiboux

Dans certaines circonstances, les hiboux peuvent être à la fois prédateurs et proies. Étant au sommet de la chaîne alimentaire, les hiboux disposent d’une plus grande variété de choix alimentaires que les petits oiseaux comme les oiseaux chanteurs. En fonction de l’endroit où elles vivent, leur régime alimentaire se compose de ce qui est facilement disponible dans cet environnement. 

Les hiboux sont de grands amateurs de rongeurs, de petits mammifères, de serpents, d’insectes et de vers, selon les disponibilités. Les proies des hiboux dépendent en grande partie de l’espèce spécifique de hibou et, dans une certaine mesure, de l’endroit où ils se trouvent dans le monde. Les chouettes préfèrent un régime alimentaire composé essentiellement de souris et de campagnols, tandis que d’autres chouettes, comme la chouette lapone d’Asie, se sont spécialisées dans des formes spécifiques de chasse, comme la pêche, afin d’utiliser largement cette ressource dans leur environnement.

Les hiboux mangent-ils d’autres oiseaux ? Le harfang des neiges et le grand-duc d’Amérique sont tous deux territoriaux et s’attaquent à d’autres oiseaux, dont les hiboux. Trop de chouettes sur un territoire signifie moins de nourriture pour tous et lorsqu’il s’agit de survivre, la concurrence peut être féroce. Si d’autres chouettes entrent sur leur territoire, le harfang des neiges et le grand-duc d’Amérique les attaquent ou les mangent pour réduire la concurrence. Bien que ces attaques ne soient pas nécessairement motivées par le désir de manger, la disponibilité de la nourriture et la compétition pour les ressources jouent un rôle majeur dans leurs actions.

Liens connexes : Les hiboux sont-ils intelligents ?

Quels animaux mangent les oiseaux ?

Il existe des milliers d’espèces d’oiseaux dans le monde entier et, à l’exception des plus grands aigles et des condors, tous les oiseaux ont des prédateurs. Ce qui mange les oiseaux est une question à laquelle on ne peut répondre de manière spécifique, sauf si l’on parle d’une espèce d’oiseau particulière. Les oiseaux sont mangés par différentes sortes d’animaux, dont les serpents, les reptiles et les belettes, ainsi que par d’autres oiseaux, dont les faucons et les aigles. 

Les prédateurs d’oiseaux les plus courants sont les renards, les ratons laveurs, les chats et les chiens, mais il existe de nombreux autres animaux qui s’attaquent également aux oiseaux. Les serpents ne semblent peut-être pas être des prédateurs probables, mais ils sont connus pour envahir les nids et pour frapper les oiseaux qui s’approchent trop près par inadvertance. Et lorsqu’il s’agit des oiseaux de mer, un certain nombre de prédateurs improbables apparaissent. Les poissons prédateurs ont appris à attraper les oiseaux sur ou près de la surface de l’eau, tandis que les phoques et même les anémones de mer sont connus pour consommer volontiers les oiseaux ( 3 ). 

Que ces prédateurs mangent des oiseaux régulièrement ou seulement accidentellement, ceux-ci et d’autres ont fait un repas d’oiseaux. Et même s’ils n’ont pas été chassés, de nombreux animaux morts, y compris des oiseaux, deviennent le repas de charognards qui ne peuvent tout simplement pas se permettre de passer à côté d’un repas facile.  

Le plus grand prédateur de chouettes est l’homme

Bien que les hiboux aient toute une série de prédateurs naturels, la plus grande menace pour les hiboux est l’homme. C’est ironique, car nous aimons à considérer les hiboux comme un symbole de sagesse et les apprécient beaucoup.

Ce qui mange les hiboux dans une chaîne alimentaire n’est rien comparé à la destruction faite par l’homme sur les habitats des hiboux. Lorsque nous détruisons des habitats et forçons les hiboux à déplacer des territoires, nous forçons davantage de hiboux à s’entasser dans moins d’espace, avec des conséquences parfois désastreuses ( 4 ). 

La zone surpeuplée pourrait tout simplement ne pas être en mesure de supporter les nouveaux chiffres qui conduisent à la famine au sein de la population. En plus du manque de ressources, les hiboux sont également affectés par les menaces artificielles que nous créons lorsque nous détruisons leur habitat. Malgré une excellente vision, les oiseaux ont du mal à voir le verre et, de ce fait, les collisions avec les fenêtres sont une menace bien connue pour eux. En outre, les collisions aériennes, la contamination toxique et les nouveaux prédateurs tels que les animaux de compagnie en plein air comme les chats et les chiens ont tous fait des ravages sur les hiboux. 

Les hiboux sont particulièrement sensibles aux dommages causés par les automobiles. Non seulement elles risquent d’être frappées et tuées si elles chassent près des routes, mais les routes et les rues fragmentent l’habitat et peuvent avoir un effet d’entraînement sur la population de chouettes, comme le bruit de la circulation qui réduit les variations de reproduction ( 5 ). À mesure que les populations humaines s’étendent et que les zones urbaines s’agrandissent, il est important que nous trouvions un équilibre entre notre utilisation des terres et leur besoin d’habitat. 

Liens connexes : Pourquoi les hiboux hululent ?

Sophie Waechter

Written by