15 conseils pour se débarrasser des vautours à tête rouge [sans cruauté] des oiseaux du monde

Les vautours à tête rouge sont de grands oiseaux à l’aspect quelque peu effrayant, qui ont un penchant pour le bruit, la destruction de biens et la présence de carcasses. 

Bien qu’ils soient protégés par la loi en raison de leur rôle important dans l’environnement, il est compréhensible que les gens ne veuillent pas les voir autour de leur maison. 

Voici les meilleurs conseils pour se débarrasser des vautours à tête rouge de manière efficace et humaine.

1. Effrayer les vautours à tête rouge avec un canon sonique

Les vautours de Turquie sont protégés des lois de l’État, vous ne pouvez donc pas leur tirer dessus pour les effrayer. Cependant, un canon sonique fait exactement cela sauf qu’aucun dommage n’a été causé à ces oiseaux. 

Fidèle à son nom, cet appareil fonctionnant au propane émet des sons extrêmement forts pour effrayer les nuisibles de votre propriété. Notez qu’il est préférable de l’utiliser si vous voulez éloigner les buses des vastes espaces extérieurs. 

Le boum qu’il produit est d’un niveau sonore de 130 décibels et peut effrayer les oiseaux sur une distance de 3 hectares – vous aurez donc probablement des voisins qui frapperont à votre porte si vous utilisez ce système en banlieue. Notez qu’un canon sonique n’est pas une méthode passive pour se débarrasser des buses.

Il est livré avec des paramètres réglables afin que vous puissiez choisir les plages de temps entre chaque tir, mais vous devrez le mettre en marche manuellement. 

Lorsque vous voyez des vautours à tête rouge tourner au-dessus de votre tête ou que vous commencez à les voir atterrir sur votre propriété, il est temps de donner un coup de pouce à ce bébé. Un seul boum suffit pour les faire fuir et ils ne voudraient pas revenir avec les explosions qui se déclenchent chez vous. 

Vous pouvez choisir le réglage 1-10 minutes si vous voulez des rampes plus rapprochées ou le réglage 5-30 minutes si vous voulez qu’elles soient espacées. Dans les deux cas, le rythme imprévisible des sons suffira à éliminer les buses perchées dans les arbres, les lignes téléphoniques, les toits ou les corniches à proximité.

2. Installer des pistes électrifiées pour les chocs avec les oiseaux

Les buses sont comme toutes les autres espèces d’oiseaux : elles aiment avoir un endroit où se percher. Elles préfèrent les endroits élevés et isolés d’où elles peuvent surveiller leur environnement. 

Si vous avez des vautours à tête rouge sur le toit, le parapet, les rebords, les climatiseurs ou d’autres parties de votre maison, vous voudrez alors installer dès que possible une sorte de dispositif de dissuasion contre les vautours.

Mais comme ces oiseaux sont lourds et forts, ils sont assez efficaces pour détruire la plupart des dispositifs anti-oiseaux. Mais une chose qui s’est avérée efficace est une bande de choc pour les oiseaux

Ce rouleau de ruban adhésif peut ressembler à votre ruban adhésif ordinaire du magasin de fournitures, mais la différence est qu’il est capable de conduire l’électricité. 

Elle est munie de fils métalliques sur toute sa longueur. Vous aurez besoin de obtenir un chargeur de choc pour oiseaux pour donner du mordant au ruban adhésif.

Il suffit de dérouler le ruban et de le lisser sur les perchoirs des vautours à tête rouge et d’installer le chargeur. Allumez-le et observez les vautours qui tentent de se percher. Le choc électrique ne suffit pas à les blesser, mais il les poussera à s’envoler.

Le ruban adhésif anti-oiseaux est le meilleur moyen de dissuasion contre les vautours à tête rouge, car il est à la fois efficace et économique. Les buses sont très nombreuses, vous devez donc protéger une vaste zone. Un rouleau de ruban adhésif anti-oiseaux peut protéger un espace de 15 mètres de perchoir contre les vautours destructeurs qui s’y perchent.

3. Installer un système d’arrosage activé par le mouvement

Les vautours à tête rouge n’aiment pas plus que nous être aspergés de jets d’eau aléatoires. Si vous voulez un répulsif à dinde non toxique, vous ne pouvez pas obtenir plus sûr que le bon vieux H2O.

Mais n’oubliez pas que l’eau ne devient le meilleur répulsif à buses du monde que si elle est accompagnée d’un élément de surprise. 

Une pluie d’eau constante ne va pas effrayer ces oiseaux. C’est pourquoi votre meilleure chance est de un système d’arrosage activé par le mouvement

Les arroseurs activés par le mouvement peuvent détecter les mouvements jusqu’à une distance de 30 pieds et protéger les 1200 pieds carrés les plus proches du jour à la nuit. 

C’est donc l’idéal pour les vautours à tête rouge qui aiment descendre en piqué, faire leur nid dans le sol et se nourrir des carcasses qui s’y trouvent. 

Vous pouvez régler la sensibilité de l’appareil si vous ne voulez pas qu’il se déclenche à chaque coup de vent. Vous pouvez également régler la distance et la direction de la pulvérisation pour vous assurer de ne pas être mouillé lorsque vous marchez dans votre jardin. 

Pour les installer, vous devez brancher le système d’arrosage à un tuyau sous pression. Ensuite, il faut l’allumer, et voilà ! Un répulsif à dinde non toxique qui garde votre cour propre et verte.

4. Repousser les vautours avec un cerf-volant épouvantail

Si vous voulez dissuader les buses de poser une seule plume sur votre propriété, vous pouvez utiliser un cerf-volant épouvantail réaliste. 

Si vous remarquez que des vautours à tête rouge tournent au-dessus de votre maison, installez ceci comme un signal pour vous éloigner, et vous les verrez obéir facilement.

Vous pouvez penser que n’importe quel cerf-volant volant au-dessus de votre propriété fera l’affaire, mais l’utilisation d’un kit d’épouvantail présente de nets avantages. 

Elles sont conçues pour effrayer les vautours à tête rouge en utilisant des repères visuels qui leur rappellent les oiseaux de proie.

L’utilisation de couleurs vives et réfléchissantes, de motifs ressemblant à des yeux et d’une silhouette en forme d’oiseau donnera l’impression que votre maison est protégée par un dangereux prédateur avec lequel les vautours à tête rouge ne voudraient pas s’amuser. 

Ce système de dissuasion des buses est efficace même de loin.

Ces cerfs-volants sont conçus pour l’extérieur avec une perche télescopique de 6 mètres de long, solide et stable, et une conception aérodynamique qui lui permet de rester en vol même les jours moins venteux. 

Mais lorsque le temps est mauvais, laissez votre cerf-volant d’oiseau se reposer pour éviter qu’il ne soit emporté par le vent.

5. Intimider avec les sons de détresse des vautours

Les oiseaux utilisent leur sens de l’ouïe très développé pour éviter les zones de danger. Les sons menaçants des prédateurs et les appels de détresse des oiseaux les effraient. Vous pouvez utiliser leur peur à votre avantage.

Cela signifie-t-il qu’il vous faudra mettre des oiseaux de proie chez vous pour faire des bruits effrayants ? Cela signifie-t-il qu’il vous faut une sorte de spray répulsif pour dindes ou un répulsif liquide pour clôtures pour faire crier de douleur une buse capturée ? 

Heureusement, non ! En plus d’être une violation flagrante des lois sur la protection de l’environnement, ce serait également non durable et peu pratique. Utilisez plutôt un dispositif électronique anti-oiseaux pour repousser les sons. 

Ce dispositif émet des sons préenregistrés de différents prédateurs et oiseaux en détresse.  Les sons sont en rotation, de sorte que les vautours penseront que votre maison est une sorte de repaire pour tout ce qui est dangereux pour eux. 

Une fois allumés, les sons sont joués par intermittence, afin que les oiseaux ne s’y habituent pas. Il existe des réglages de volume que vous pouvez ajuster en fonction de la taille de la zone que vous essayez de protéger. 

Ce matériau est efficace pour dissuader les buses de nicher et de se percher dans votre maison. Elles ne voudraient pas élever leurs petits ou traîner dans un quartier dangereux. Cette méthode est idéale si vous avez l’impression que des dispositifs anti-oiseaux visuels vous priveront de la beauté de votre maison.

6. Installer des pointes de perchage pour les buses

Une autre façon de se débarrasser des vautours à tête rouge sur les toits est pour installer des pics de perchage. Les tiges font saillie, ce qui rend vos rebords et vos toits non viables pour se percher.

Cela fonctionne particulièrement bien pour ces gros oiseaux. Les buses ont les pieds faibles, comme en témoigne le fait qu’elles ne comptent que sur leur bec pointu et recourbé pour déchiqueter les animaux morts. 

Il leur faut un morceau de corniche relativement large auquel s’accrocher pour assurer leur stabilité. 

Les minces pics de perchage sont beaucoup trop petits pour que les buses puissent les saisir. Et même si elles parvenaient à s’accrocher, elles seraient piquées par les pics à chaque fois qu’elles se déplacent, ce qui rendrait l’expérience inconfortable.

Les pics de perchage sont fournis en segments de trois ou quatre tiges. Vous pouvez les espacer sur votre rebord pour couvrir plus de surface, mais assurez-vous que l’espace entre les segments n’est pas assez grand pour qu’un vautour à tête rouge puisse s’y percher confortablement.

Pour l’installer, utilisez du calfeutrage ou de la colle d’extérieur et appliquez-la sur la base et sur le rebord sur lequel vous voulez la coller. Ensuite, appuyez fermement pendant quelques minutes pour que la colle prenne, et le tour est joué ! 

Notez que vous devrez protéger toutes les surfaces sur lesquelles les dindes pourraient se percher. S’ils découvrent que votre toit comporte des pics de perchage, ils se rassembleront dans une autre partie de votre maison qui n’en a pas. 

7. Des vautours plus discrets avec des leurres d’épouvantail

Si vous voulez savoir comment vous débarrasser des buses, découvrez de quoi elles ont peur. Ces oiseaux sont peut-être grands et bruyants, mais ils se cachent à l’ombre des aigles et des hiboux. 

Ils ne voudraient pas nicher ou se percher dans un endroit que les oiseaux de proie aiment fréquenter. Vous pouvez profiter de leur peur en à l’aide de leurres pour chouettes épouvantails.  

Vous pouvez les trouver dans vos magasins de jardinage et de bricolage. Il existe de nombreuses marques, mais assurez-vous d’en acheter une qui soit aussi réaliste que possible. Il doit au moins être en 3D et en taille réelle. 

De préférence, elle évoluera de manière imprévisible d’une manière ou d’une autre. De nombreux leurres de chouettes utilisent l’énergie éolienne ou solaire pour faire tourner leur tête comme le font les vraies chouettes. 

Certains ont même des lumières rouges clignotantes qui sortent de leurs yeux, ce qui contribue à protéger votre propriété même la nuit.  Pour se débarrasser des vautours à tête rouge, installez un ou deux leurres à chouettes dans les zones qu’ils fréquentent. 

Autant que possible, positionnez-les en fonction du comportement naturel d’un hibou, soit dans les arbres, soit sur votre toit. Veillez à les déplacer tous les 3 à 5 jours pour renforcer l’idée qu’il s’agit de chouettes vivantes. 

8. Effrayer les vautours par la réflexion

Tous les oiseaux sont rebutés par les éclats de lumière. Cela les désoriente, les confond et les effraie. 

Les oiseaux vautours ne sont pas différents.  Vous pouvez utiliser des matériaux réfléchissants pour vous débarrasser des vautours qui traînent chez vous. 

L’avantage de cette méthode de dissuasion des dindons est qu’elle est facile à utiliser. 

Vous pouvez écraser des boules de papier d’aluminium et les suspendre au sommet des branches d’un arbre comme des boules de Noël (même si vous pouvez parier que ces oiseaux ne s’en réjouiront pas trop). 

Vous pouvez accrocher de vieux CD ou de petits miroirs dans votre cour pour les empêcher de toucher le sol.

Si vous n’avez pas envie de faire du bricolage, il est facile de trouver des produits anti-oiseaux prêts à l’emploi pour votre maison. 

Nous aimons ces suspendre des spirales réfléchissantes car leurs multiples facettes leur permettent de réfléchir la lumière de toutes les directions et leur conception maximise les courants d’air, ce qui leur permet de tourner à la moindre brise. 

D’autre part, cette un système de dissuasion des oiseaux à l’aide d’un système de réflexion agit comme une girouette, avec des gobelets spéciaux pour attraper le vent et le faire tourner dans des éclairs de lumière vertigineux. 

Il suffit de les installer là où le soleil et les lampadaires frappent, et de vous asseoir et de les regarder se débarrasser des buses dans votre cour.

9. Installer un filet anti-oiseaux

Pour éloigner les vautours de vos arbres et de votre maison, pensez à utiliser des filets pour dindes. Les filets anti-oiseaux sont disponibles dans vos sections de jardinage et d’amélioration de l’habitat, mais assurez-vous d’acheter quelque chose de solide. 

Les oiseaux que vous essayez de détourner sont forts et lourds, choisissez donc un matériau approprié. La ficelle de polyéthylène est un excellent choix car elle est suffisamment durable pour résister à la force et au poids de la buse, et elle n’est pas aussi évidente que d’autres matériaux de filets pour oiseaux. 

Si l’invasion de vautours à tête rouge ruine votre maison en mangeant des joints de calfeutrage, en attaquant votre toit et en déposant de grosses fientes d’oiseaux acides partout dans votre maison, c’est un bon moyen de l’arrêter. 

En empêchant l’accès à ces zones, les buses ne pourront pas les détruire.  C’est également un bon choix si vous voulez vous débarrasser des buses de la dinde qui se perchent sur vos arbres. 

L’installation d’un filet anti-buse demandera du temps, des efforts et des ressources, mais si elle est bien faite, l’effet durera longtemps. Assurez-vous d’installer le filet anti-oiseaux pour recouvrir la structure que vous essayez de protéger. 

Laissez au moins un pied entre le filet et la surface de la structure pour maximiser son efficacité. En utilisant le principe de l’exclusion physique, vous pouvez vous débarrasser des vautours à tête rouge perchés.

10. Enlever toute charogne le plus vite possible

Si vous vous êtes déjà demandé “pourquoi les vautours traînent autour de ma maison”, vérifiez s’il y a des carcasses d’animaux morts dans votre environnement. 

Les vautours à tête rouge sont des mangeurs de charognes. Ils recherchent les animaux fraîchement tués, généralement les restes d’un autre prédateur, et se régalent.

Vous pouvez avoir des renards, des aigles, des hiboux ou d’autres prédateurs qui laissent leur nourriture à moitié mangée autour de votre propriété. 

Y ous pourriez même avoir une buse morte dans votre cour. Quelle que soit la provenance de la viande, veillez à l’enlever dès que possible pour éviter que les buses n’affluent vers le buffet.

Il est très important d’éliminer correctement les carcasses afin d’éviter les charognards. Vous pouvez la conduire à votre décharge, mais appelez à l’avance pour leur faire savoir que vous avez une carcasse. 

Il existe de nombreuses décharges qui appliquent des conditions spéciales pour l’enlèvement des animaux morts. 

Vous pouvez également envisager d’enterrer la charogne vous-même. Enveloppez la carcasse dans un sac en plastique et choisissez un endroit éloigné de toute source d’eau ou de lignes électriques. 

Creusez un trou qui laisse au moins deux pieds de terre entre la surface de la carcasse enterrée et la surface du sol. 

L’aspersion d’un peu de chaux – celle qui est utilisée pour fertiliser les jardins fonctionne parfaitement – sur le corps avant de le recouvrir aidera à accélérer le processus de décomposition.

11. Supprimer les possibilités de perchage des buses

Si vous vous demandez comment vous débarrasser des vautours à tête rouge, vous pouvez passer quelques minutes par jour à les observer. 

Observer ce qu’ils font et où ils le font est une connaissance indispensable dans la lutte pour éloigner les buses de votre maison.

L’une des choses les plus importantes que vous voudrez découvrir est l’endroit où ils aiment se tenir. Cela vous indique où cibler vos stratégies anti-buée.

Si vous constatez que les vautours à tête rouge aiment traîner dans un amas de vieux arbres morts, vous voudrez peut-être tailler ses branches ou couper le tout. 

S’ils traînent à la tour de téléphonie cellulaire ou aux lignes électriques d’à côté, vous pouvez orienter votre canon sonique de cette façon pour les effrayer. 

Le principe général est qu’il faut modifier, supprimer l’accès ou enlever les endroits où ces dindes aiment se tenir. 

Ce faisant, vous leur donnez une raison de moins de choisir votre maison et une raison de plus d’aller trouver un meilleur endroit où rester.

12. Utiliser un laser de dissuasion

Il existe de nombreux moyens de dissuasion des vautours qui utilisent la lumière, mais parmi les plus efficaces, on trouve ceux qui utilisent des lasers.

Dispositifs laser de dissuasion des oiseaux fonctionnent parce qu’ils émettent des points de lumière qui se déplacent de manière non naturelle. Si vous voulez éloigner les buses de votre maison, faites-leur croire qu’il se passe quelque chose de bizarre, elles supposeront que c’est dangereux et s’éloigneront. 

De nombreux appareils ont des mouvements de lumière différents pour empêcher les vautours à tête rouge et les autres oiseaux de s’y habituer. Ces appareils sont également équipés de minuteries qui les allument et les éteignent automatiquement toutes les 1 à 15 minutes. 

Avec une telle portée, il est difficile pour les oiseaux de prévoir quand ces lumières bizarres s’allumeront, ce qui les pousse à chercher des endroits toujours sombres. 

Mieux encore, ces puissantes lumières laser peuvent pénétrer dans l’obscurité jusqu’à une distance de 12 000 pieds carrés. Cela en fait un excellent moyen de protéger de grandes arrière-cours la nuit.

L’installation et l’entretien sont un jeu d’enfant. Il suffit de le brancher et de le placer sur une surface stable, face aux endroits où vous voyez souvent des vautours à tête rouge. C’est un moyen efficace de s’en débarrasser sans contact, sans dommage et sans laisser de résidus toxiques.

13. Utiliser des ballons prédateurs en mylar

Pour se débarrasser des buses, il est utile d’utiliser des dispositifs de dissuasion dotés de plusieurs caractéristiques anti-buée. Les ballons en mylar en sont un bon exemple.

Les ballons en mylar sont faits d’un matériau spécial réfléchissant et résistant qui peut résister aux éléments et rester à flot pendant des semaines. Les ballons Predator mylar sont dissuasifs les vautours à tête rouge de trois façons. 

  1. Tout d’abord, elle utilise des couleurs et des motifs visuels qui ressemblent aux yeux et à la bouche béante des oiseaux de proie. 
  2. Ensuite, elles sont suspendues à des cordes et se déplacent de façon anormale dans le vent.
  3. Enfin, elles sont faites d’un matériau réfléchissant qui capte la lumière et confond les buses.

Installez ces ballons à un endroit stratégique pour maximiser leur efficacité. Vous pouvez les fixer sur des poteaux ou des piliers, les suspendre à une corde ou les laisser flotter dans votre piscine. 

Un bon indice est de rechercher les gros dépôts de crottes de vautours. Placez-les à proximité de ces endroits pour les empêcher de détruire davantage l’intégrité structurelle et esthétique de votre maison.

Bien que les oiseaux prédateurs en mylar soient parfaits pour les infestations légères à modérées, il est toujours préférable de l’utiliser en conjonction avec d’autres méthodes de répulsion des buses. 

14. Éliminez vos déchets correctement

Souvent, le meilleur répulsif pour les vautours à tête rouge est l’élimination de ce qu’ils veulent. Dans la nature, les buses se régalent des restes d’un repas de prédateur. Mais dans les zones urbaines, il existe une option beaucoup plus pratique : les déchets.

Si vous voulez vous débarrasser des vautours noirs, vous devez vous débarrasser des repas des vautours. 

Il est facile de remarquer quand vous avez un animal mort dans votre cour, mais vous ne faites peut-être pas attention à ses autres sources de viande. 

Des restes de viande ou des restes malodorants dans les poubelles pourraient être la raison pour laquelle ces oiseaux s’entêtent tant à rester chez vous.

Veillez à bien sécuriser vos déchets. Placez vos ordures dans un sac en plastique pour aider à contenir l’odeur. Attachez un élastique sur votre couvercle pour empêcher les buses et autres animaux de l’ouvrir, ou bien achetez une poubelle dont le couvercle est verrouillable. 

Vous pouvez les placer dans des supports pour qu’ils ne puissent pas être poussés. Prenez l’habitude de laver au jet votre poubelle toutes les deux semaines afin d’éliminer les déversements et de réduire les odeurs. 

C’est non seulement un excellent moyen de se débarrasser des oiseaux et des animaux opportunistes, mais aussi des insectes nuisibles qui propagent des maladies.

15. Appelez un professionnel

Pour se débarrasser des vautours à tête rouge, il faut du temps, de la patience et des ressources. Mais si vous n’avez pas les deux premiers, vous pouvez faire appel à des professionnels.

Les sociétés de contrôle de la faune ont l’expertise et l’équipement nécessaires pour résoudre définitivement votre problème d’infestation de buses. Elles évalueront votre maison, vous demanderont vos préférences et étudieront le comportement des buses dans votre région. 

Grâce à ces connaissances, ils élaboreront une stratégie de lutte contre les oiseaux adaptée à vos besoins. Si vous essayez de contrôler les dindes par vous-même, vous risquez de vous procurer des produits qui fonctionnent dans certaines situations, mais pas dans d’autres. 

De cette façon, vous économisez en fait de l’argent et des efforts en engageant des professionnels. 

Veillez à choisir un service de contrôle de la faune dûment enregistré et conforme aux lois sur la protection de l’environnement. 

Restez à l’écart de ceux qui utilisent des répulsifs chimiques puissants, des poisons ou des pièges qui blesseront et même tueront ces oiseaux. 

Idem pour ceux qui suggèrent de détruire les nids et d’enlever les œufs sans l’autorisation des organismes gouvernementaux de réglementation. 

Ce n’est pas parce qu’ils sont nuisibles pour les humains que le monde est meilleur sans eux. Ils ont des rôles biologiques importants à remplir, et il est de notre devoir de les respecter. 

Relatif :

Sophie Waechter

Written by