pourquoi les corbeaux se rassemblent-ils ? (tout ce que vous devez savoir) les oiseaux du monde

Caw ! Caw ! Caw !  Bruyant, rauque et très intelligent, vous ne verrez peut-être pas beaucoup de corbeaux à votre mangeoire de jardin, mais cela ne veut pas dire que vous ne verrez pas de corbeaux en groupe.

Pourquoi les corbeaux se rassemblent-ils et croassent ? Les membres de la famille des Corvidés, les corbeaux, sont des oiseaux très sociables dont les structures familiales sont très serrées et qui se rassemblent, ou se perchent, en grand nombre ( 1 ).

Il peut y avoir un certain nombre d’autres raisons qui poussent les corbeaux à se rassembler en grand nombre, des comportements sociaux aux mesures de protection. Lisez ce qui suit pour savoir pourquoi les corbeaux se rassemblent et ce que cela signifie quand ils le font.

Pourquoi les corbeaux se rassemblent-ils et croassent ?

Alors pourquoi les corbeaux se rassemblent-ils et croassent ? Il peut y avoir plusieurs réponses différentes à cette question, mais la raison la plus fréquente d’un grand rassemblement de corbeaux est la formation de grands perchoirs communs ( 2 ). 

En automne et en hiver, les oiseaux se rassemblent dans ces perchoirs qui peuvent contenir des centaines, voire des milliers d’oiseaux ( 3 ). De plus petits troupeaux se rassemblent et s’unissent pour créer un grand perchoir pour la nuit. Le matin, de petits groupes se séparent du troupeau pour se disperser pour la journée, et retournent au perchoir plus tard dans l’après-midi. 

Bien que peu de recherches aient été menées sur le perchoir commun des corbeaux, on pense que ce comportement joue un rôle social important pour les corbeaux, les aidant à échanger des informations, à chercher des compagnons et, de manière générale, à se socialiser. Il peut y avoir d’autres raisons pour lesquelles les corbeaux se rassemblent également, notamment le comportement funéraire, l’alimentation et les rassemblements sociaux.

Liens connexes : 12 conseils pour attirer les corbeaux dans votre jardin

Le deuil

L’un des noms communs pour un groupe de corbeaux est connu comme un meurtre. Ce nom semble particulièrement approprié au comportement que les corbeaux affichent lorsqu’un décès survient parmi eux. Très peu d’animaux ont ce que l’on appelle un rituel de deuil, à l’exception des humains, bien sûr, de sorte que le comportement de “tenir un enterrement” que l’on observe parfois chez les corbeaux est particulièrement intrigant ( 4 ). 

Les corbeaux se rapprochent des membres de leur propre espèce après leur mort et peuvent interagir avec l’oiseau mort de différentes manières. Bien que ce comportement puisse ressembler à un deuil, les scientifiques pensent qu’il sert également à d’autres fins. Les corbeaux sont incroyablement intelligents et essaient peut-être de tirer des leçons de la situation actuelle, en essayant de déterminer à la fois ce qui a pu arriver à leur camarade et s’ils doivent être à l’affût de nouveaux prédateurs ( 5 ). 

En tant qu’oiseaux incroyablement intelligents, les corbeaux partagent également des informations et utilisent ces funérailles comme un moyen à la fois de recueillir des informations et de les redistribuer au sein du groupe, permettant aux individus de réagir et de s’adapter immédiatement aux changements environnementaux ( 6 ). Leur capacité à catégoriser les informations glanées lors des funérailles d’un corbeau, ou du deuil, est essentielle à leur survie qui dépend de la différenciation entre ami et ennemi. 

Perchoirs

Juste avant la tombée de la nuit, vous pouvez commencer à voir de grands essaims de corbeaux se rassembler et descendre sur un lieu commun. Volant d’avant en arrière, elles semblent voler de branche en branche au fur et à mesure que d’autres amis à plumes arrivent. Vous entendrez les corbeaux crier et peut-être même se battre alors que des individus se bousculent pour se positionner dans un grand arbre ou une structure urbaine. 

Ce phénomène, connu sous le nom de perchoir, se produit lorsqu’un grand nombre d’oiseaux se rassemblent en un seul groupe pour dormir ( 7 ). Alors, où dorment les corbeaux et qu’est-ce qu’un perchoir à corbeaux ? Les corbeaux se rassemblent en grand nombre pour dormir pour diverses raisons. Les experts pensent que ces grands rassemblements de corbeaux peuvent apporter chaleur, protection, opportunités sociales et une chance de partager des connaissances sur les sources de nourriture. Avant de se rendre au perchoir, de petits groupes de corbeaux se rassemblent dans ce qu’on appelle des aires de repos, plutôt que de voler directement vers le perchoir. 

Pendant la journée, ces groupes peuvent être dispersés sur une zone beaucoup plus vaste, mais ils se rassemblent pour se percher ensemble à la nuit tombée. Bien que l’on sache peu de choses sur les raisons exactes de ces perchoirs communs, ils sont souvent composés en grande partie de jeunes oiseaux non accouplés qui n’ont pas de territoire propre ; cependant, toutes les corbeaux se retrouvent sur un perchoir, leur nombre culmine en hiver et diminue à l’approche de la saison de reproduction.

Liens connexes Comment se lier d’amitié avec les corbeaux ? (Guide étape par étape)

Autres raisons possibles

Les corbeaux se rassemblent en grands essaims et perchoirs depuis aussi longtemps qu’il y a des corbeaux. La taille des perchoirs peut varier de plusieurs centaines d’oiseaux à des centaines de milliers et ils peuvent être situés presque partout, restant stables pendant des années s’ils ne sont pas perturbés ( 8 ). 

Ils parcourent de longues distances pour atteindre leur perchoir nocturne et même si nous ne savons pas exactement pourquoi les corbeaux se rassemblent en si grands groupes, un certain nombre d’hypothèses ont été présentées. L’hypothèse la plus répandue est simplement fondée sur les besoins. 

Tous les membres ont les mêmes besoins (protection contre les prédateurs et les éléments, endroit approprié, etc.), il est donc logique qu’ils se rassemblent dans un endroit où tous leurs besoins peuvent être satisfaits au même endroit. Dans le même ordre d’idées, la sécurité est une question de nombre, et les grands perchoirs communs offrent aux membres individuels une protection contre les prédateurs qu’ils ne pourraient pas se permettre autrement. 

La plupart des experts s’accordent cependant à dire que les grands perchoirs communs remplissent une sorte de fonction de centre d’information ( 9 ). Les corbeaux sont des oiseaux incroyablement intelligents qui sont capables d’apprendre de nouvelles informations et d’adapter leur comportement en conséquence. Les perchoirs communs permettent aux membres de partager des informations sur les sources de nourriture riches ainsi que sur les personnes et les endroits à éviter. 

Liens connexes 12 conseils pour se débarrasser des corbeaux s’ils deviennent un problème

Qu’est-ce qui attire les corbeaux dans une région ?

Les corbeaux sont des oiseaux opportunistes connus pour leur intelligence et leur adaptabilité, il n’est donc pas étonnant qu’on les trouve dans divers habitats ( 10 ). Bien que les corbeaux américains préfèrent les zones ouvertes telles que les terres agricoles et les prairies avec des arbres à proximité, ils prospèrent également dans les zones urbaines et suburbaines. 

Les corbeaux sont des oiseaux opportunistes qui se développent dans les habitats que nous créons, de sorte que l’agriculture et l’urbanisation se sont répandues dans le monde entier, tout comme les corbeaux. Étant donné que les corbeaux sont omnivores, ils ont à leur disposition une variété de sources de nourriture et seront très probablement attirés par des sources de nourriture stables et prévisibles. Autrefois considérées comme un important parasite des cultures, les corneilles peuvent également prévenir les dégâts en se nourrissant d’insectes et de parasites nuisibles dans la région ( 11 ). Les corneilles butineuses naturelles nettoient également les animaux morts et les déchets, de sorte que la sécurisation des déchets et du compost peut être un moyen de dissuasion naturel. 

En raison de leur nature omnivore, les corbeaux viennent souvent pour une source de nourriture, comme une culture ou un produit de jardin, et restent pour une autre comme les insectes trouvés près d’eux. En raison de leurs manières incroyablement intelligentes, éloigner les corbeaux des zones où ils ne sont pas les bienvenus peut être une activité agressive qui prend beaucoup de temps. Une fois que les corbeaux sont installés dans une zone, il peut être difficile de les convaincre de la quitter. 

Le comportement des corbeaux

Le comportement des corbeaux est une source d’examen et de curiosité depuis presque aussi longtemps qu’il y a des corbeaux. Ils ont longtemps eu un association malheureuse avec la mort et le macabre, peut-être parce que leur comportement a été longtemps incompris ou peut-être parce que, en tant que groupe, ils sont connus pour être des meurtriers. 

Initialement mis de côté dans le monde de l’intelligence animale, les corbeaux sont parmi les oiseaux les plus intelligents et ont un certain nombre de comportements très intelligents comme la reconnaissance, l’apprentissage social, la tromperie et le langage ( 12 ). Ils sont maintenant connus pour leurs capacités de résolution de problèmes et de communication et de nombreuses recherches existent pour mettre en évidence ce fait. Le plus intéressant à tirer de ces recherches sont certains des comportements courants des corbeaux et les raisons de leur existence. Bien que certains corbeaux soient solitaires, ils se rassemblent en groupes pour se nourrir, se percher et interagir socialement. 

Par exemple, lorsqu’une personne meurt, le groupe entoure le défunt, en tournant autour et en croassant pour à la fois pleurer les morts et découvrir ce qui a tué leur ami à plumes. Dans un comportement connu sous le nom de “mobbing”, ils vont même se regrouper et chasser les prédateurs une fois qu’ils ont déterminé la menace. Les créatures très intelligentes du corbeau ne se contentent pas de reconnaître les humains individuellement, mais apprennent les unes des autres la sécurité de cette interaction. Le comportement des corbeaux continue d’être une source d’étude fascinante pour les scientifiques. 

Liens connexes Corbeau contre corbeau : comment les distinguer ?

Sophie Waechter

Written by